Loading...
LE SACERDOCE DES BAPTISÉS 2018-05-25T10:37:37+00:00

LE SACERDOCE DES BAPTISÉS

Le fondement de toute la vie chrétienne est le Baptême qui nous fait libres du péché et il nous régénère comme fils de Dieu. Il nous rend membres de Christ et il nous incorpore à l’Église.
Grâce à la régénération et à l’onction du Saint Esprit, le Baptême nous rend participes au sacerdoce de Christ dans la mission sacerdotale, prophétique et royale.

Mission sacerdotale
Les baptisés sont appelés à offrir soi mêmes à Dieu. La prière, le travail, le repos, la souffrance supportée avec patience, la même distraction et les initiatives apostoliques, si achevées dans l’Esprit, deviennent une offre agréable au Père.

Saint Pierre dans sa première lettre écrit :
“Approchez-vous de lui, la pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie, précieuse auprès de Dieu. Vous-mêmes, comme pierres vivantes, prêtez-vous à l’édification d’un édifice spirituel, pour un sacerdoce saint, en vue d’offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ (cf. 1Pt. 2,4-5).

Même saint Paul affirme dans la lettre aux Romains :
“Je vous exhorte donc, frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu: c’est le culte spirituel que vous avez à rendre” (Rm. 12,1).

Cette offre atteint son comble dans la liturgie eucharistique, quand le chrétien unit sa vie à l’offre du pain et du vin afin que Christ l’assume dans son oblation et il l’offre au Père.

Mission prophétique
En participant à la mission prophétique de Christ les baptisés accueillent dans la foi l’Évangile, ils l’annoncent avec la parole et le témoignage d’une vie sainte, attentifs aux problèmes de la société et du monde entier.
Ils doivent porter l’esprit de l’Évangile partout: dans le milieu familial, professionnel et social, dans la culture et dans la politique.

Mission royale
Le sacerdoce des baptisés est dit « royal » parce qu’il s’agit de la participation à la mission de Christ Roi.
Christ est Roi en ayant offert soi-même en sacrifice pour les péchés – comme on trouve écrit dans la lettre aux Hébreux – “il s’est assis pour toujours à la droite de Dieu“ (He. 10,12) – et il participe de la souveraineté du Père.
Sa royauté n’est pas pour une domination temporelle, mais pour une seigneurie spirituelle, qui consiste à emmener les hommes à la vérité, en les libérant du péché.
Pour vivre la mission royale, les baptisés doivent gagner en soi même le royaume du péché, promouvoir la justice, servir Christ dans les frères, surtout dans les pauvres et dans les souffrants, reconduire les hommes et la création vers leur dernier but qui est la gloire de Dieu.

LECTURA DE L’ICÔNE

La lecture commence du centre.
Quelques catéchumènes sont tendus vers la vasque baptismale. Nés de nouveau à la source, ils sortent en portant les signes de leur dignité: la couronne, l’auréole, l’habit sacerdotal.
Disposés en longue file, guidés par la Vierge Marie, ils vont vers le Christ Crucifix en habits sacerdotaux. La Vierge reçoit ici de l’Église le calice plein du sang de l’agneau.

(Icône conservée dans le Bibl. Stat. de la ville du Bamberg-Bavière)